Vins effervescents Fines Bulles de France
VAL DE LOIRE

Crémant de Loire, Saumur, Touraine, Vouvray

Les maisons :



<< Retour à la carte de France

AOC Saumur Brut - Méthode Traditionnelle

C’est la typicité de son terroir allié à la noblesse de son encépagement qui fait de cette appellation une exception des vins de fines mousses du Val de Loire. Au 19e siècle, un médecin parcourant la France des vins, aurait trouvé de nombreuses similitudes entre la Champagne et le Saumurois. C’est de là que serait partie l’histoire du Saumur méthode traditionnelle. 14 mai 1938 : Obtention de l’appellation Saumur Mousseux Localisation Géographique : AOC produite sur 92 communes au Sud de Saumur (y compris Saumur) sur le département du Maine et Loire mais aussi une petite partie en Vienne et sur le département des Deux Sèvres. Terroir : Sols argilo-calcaire, calcaire sur sous-sol calcaire Accords mets/vins, conservation : Le Saumur Brut peut se déguster en apéritif accompagné de toasts grillés au foie gras, lors d’un repas sur des poissons d’eau douce en sauce citronnée, des viandes blanches aux champignons et airelles et des fromages au lait de chèvre ou de brebis. Le Saumur Brut se déguste frais autour de 7°C dans les deux ans qui suivent l’achat. Climat : sous influence océanique mais également sous influence continentale. Cépages : Vins blancs : Chenin (cépage principal), Chardonnay, Sauvignon, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Cot, Gamay noir, Grolleau, Pineau d’Aunis, Pinot Noir. Chardonnay et/ou Sauvignon ne doivent pas dépasser 20% de la cuvée. Les cépages noirs ne doivent pas atteindre 60% de la cuvée. Vendanges : cueillette manuelle ou mécanique avec un rendement de 67hl/ha.

AOC Touraine - Méthode Traditionnelle

L’origine des vignobles ligériens pourrait remonter à l’époque gallo-romaine, mais, ce qui est sûr, c’est que la viticulture de cette région doit son développement à Saint martin, fondateur de l’Abbaye de Marmoutier à Tours, en 372, et cela surtout en Anjou et en Touraine. 1939 : obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée Localisation géographique : L’AOC s’étend sur 127 communes d’Indre-et-loire, 41 du Loir-et-Cher et 1 de l’Indre. Elle prédomine aux environs de Vouvray, Chinon, Bourgueil, Montlouis et Amboise. Terroir : 5.000 Ha de vignobles. Sols : argilo-calcaires, argilo-silicieux, sables, graviers légers, faluns

Cépages : Vins blancs : sauvignon, chenin, menu pineau (quasiment disparu), chardonnay. Vins rouges et rosés : cabernet franc, cabernet sauvignon, pinot gris, gamay. Accords mets/vins, conservation : Vin blanc Méthode Traditionnelle : À l’apéritif, tout au long d’un repas, au dessert : Vin sec, à boire jeune.Vin rosé Méthode Traditionnelle : Un vin de dessert, parfait en accompagnement de mets à la fraise ou au chocolat.

AOC Crémant de Loire - Méthode Traditionnelle

La personnalité du Crémant de Loire naît de la diversité des terroirs et cépages qui le compose. 17 octobre 1975 : Obtention de l’appellation Crémant de Loire Localisation Géographique : Cette AOC est produite sur 310 communes des sous-régions d’appellations Anjou-Saumur et Touraine. L’aire d’AOC Crémant de Loire démarre à 30 kilomètres à l’ouest d’Angers et va jusqu’à Cheverny. Terroir : De nombreux types de sols composent le terroir : Calcaire, Argilo-Calcaire, Argileux. Les climats sont également très divers (océanique d’Angers à Saumur et plutôt continental à l’est de Saumur).

Cépages : Vins blancs et rosés : Chenin, Chardonnay, Menu Pineau, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Pineau d’Aunis, Pinot Noir, Grolleau Noir, Grolleau Gris. Grolleau noir et Grolleau Gris peuvent entrer au maximum à 30% dans la cuvée.

Vendanges cueillette manuelle, mise en place des raisins dans des récipients non-étanches. Rendement de 50 hl/ha. Pressurage : pneumatique ou mécanique sans chaîne. Vieillissement sur lattes : 12 mois minimum Accords Mets/Vins, conservation : Le Crémant de Loire peut se déguster en apéritif accompagné de toasts grillés, lors d’un repas sur des poissons grillés, des viandes blanches rôties et des fromages à pâtes molles. À boire frais au environ des 6-8°C. Le Crémant de Loire doit être consommé dans sa jeunesse pour offrir au dégustateur toutes ses saveurs fruités et florales.

AOC Vouvray

Au IVe siècle, la naissance du vignoble est liée à la fondation du monastère de Marmoutier par Saint Martin en 372. Le vignoble se développera et construira sa renommée en se spécialisant dans la production de vins blancs. Au VIIIe siècle, les moines de riches abbayes de Touraine possèdent la plupart des vignobles de Vouvray. Au XIVe siècle, certains crus de Vouvray appartiennent à la couronne de France et figurent en bonne place à la table du roi. Les vins pétillants constituent la majeure partie de la production. 1936 : obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Localisation géographique : Région Touraine, à 20 km à l’est de Tours, sur la rive droite de la Loire. Au coeur du jardin de la France et des châteaux de la Loire.

Terroir : 2000 hectares de vignoble, 8 communes. Sols argilo-calcaires ou argilo-silicieux. Cépage : Un seul cépage est autorisé, le Chenin Blanc. Accords mets/vins, dégustation et conservation : A l’apéritif, poissons, fromages de chèvre et desserts. Température de service, 6 à 8°C. servir frais mais non glacé.

FOCUS : CREMANT DE LOIRE

Créé par Décret du 17 octobre 1975.

  • Le vignoble

La zone de production du Crémant de Loire correspond aux aires d'appellation Anjou, Saumur et Touraine. Il est élaboré essentiellement dans le Saumurois. La superficie est environ de 1 000 ha.

  • Histoire

Issue de la tradition ligérienne d'élaboration de vins de fines bulles, l'AOC Crémant de Loire est née lors de la création par l'INAO d'un cahier des charges très strict réglementant le Crémant au niveau national.
Profitant du savoir-faire traditionnel des vignerons et négociants ainsi que de conditions de production propices, le Crémant de Loire s'est peu à peu développé.

  • AOC

L'aire géographique étendue du Crémant explique une grande variabilité de sols, de climats et donc de cépages : Chenin, Chardonnay, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Pineau d'Aunis, Menu Pineau (contraintes d'assemblages favorisant les cépages traditionnels).
La densité est de 4 500 à 5 000 pieds/ha pour un rendement de base de 50 hl/ha. La taille est la Guyot simple.

Les contraintes techniques principales sont :
Vendanges manuelles en caissettes ajourées
Pressurage avec 150 kg de raisins pour seulement 100 l de jus
Vieillissement sur lattes 12 mois minimum.

  • Production

580 producteurs élaborateurs. La production annuelle est 13,5 millions de bouteilles. Plus de 20% de la production est exportée.

  • Dégustation

La robe est cristalline, claire, aux reflets gris, jaune paille ou aux nuances dorées ou saumonée à cerise pour les rosés. Le nez est de fruits blancs, mélisse, noisette, amande et parfois une touche de vanille et de réglisse et a des arômes de petits fruits rouges pour les rosés.
Les bulles sont fines, la bouche élégante et fraîche (parfois tonique) sur les bruts, plus douce sur les demi-secs et légèrement tannique sur les rosés.

La température de service est 6-8°C, dans des flûtes.

Potentiel de garde : après le dégorgement qui a lieu au terme de l'élevage sur lattes, les vins effervescents sont conservés plusieurs mois en cave avant leur mise en marché. Ils s'expriment donc pleinement dans l'année qui suit leur commercialisation, voire les deux à trois années suivantes.

  • Commercialisation

10 058 000 bouteilles en 2007.