Vins effervescents Fines Bulles de France
LIMOUX

Crémant de Limoux, Blanquette de Limoux

Les maisons :



<< Retour à la carte de France

AOC Crémant de Limoux - Méthode Traditionnelle

C’est son assemblage particulier qui donne au Crémant de Limoux toute sa personnalité et ses nuances. 1990 : Obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée Localisation Géographique : Région Languedoc, au pied des Pyrénées, à 20km au sud de Carcassonne et à 80km à l’est de Toulouse. Terroir : 7 800 hectares dont 1.800 en AOC, 41 communes. Sols argilocalcaires, climat où se mêlent les influences océaniques et méditerranéennes. Cépages : Chardonnay (Maxi 70%) Chenin : Maxi 40%; Mauzac Maxi 20%; Pinot Maxi 10%.

Vendanges : Cueillette manuelle exclusivement Vieillissement sur lattes : 12 mois minimum Accords Mets / Vins, Conservation : A l’apéritif pour le Brut sur des petits toasts salés. Les cuvées Millésimées peuvent se présenter aux côtés de mets goûteux comme la blanquette de veau, les poissons de mer grillés, la truite meunière aux amandes, la poularde ou le chapon du Lauraguais aux champignons, les gibiers à chair blanche ainsi que les fromages au lait de brebis. À déguster de préférence dans les 2 ans suivant son acquisition à 6/7°C.

AOC Blanquette de Limoux - Méthode Traditionnelle

La Blanquette de Limoux trouve son origine en 1531 dans les Caves de l’abbaye Bénédictine de Saint-Hilaire, lorsqu’un moine découvrit que le vin qu’il avait mis en bouteilles et soigneusement bouché de liège formait des bulles comme s’il commençait une nouvelle fermentation. Il y a des bulles dans le vin de limoux ! Le premier Brut du monde est né de ce hasard et de cette vigne. 1938 : Obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Localisation Géographique : Région Languedoc, au pied des Pyrénées, à 20 km au sud de Carcassonne et à 80km à l’est de Toulouse. Terroir : 7 800 hectares dont 1 800 en AOC, 41 communes. Sols argilo-calcaires, climat où se mêlent les influences océaniques et méditerranéennes. Cépages : Mauzac : (>) 90% - Chardonnay + Chenin : (<) 10%. Vendanges : Cueillette manuelle exclusivement. Accords Mets / Vins, Conservation : A l’apéritif pour le Brut, au dessert pour le ½ sec. Les Cuvées Millésimées ou fermentées en fûts accompagneront poissons et viandes blanches. À déguster de préférence dans les 2 ans qui suivent son acquisition.

AOC Blanquette de Limoux - Méthode Ancéstrale

C’est la vieille lune de mars qui donne vraisemblablement aux Cuvées Méthode Ancestrale l’essentiel de leur tempérament. En effet à Limoux, les vignerons vous le raconteront, tous ceux qui ont essayé de procéder à la mise en bouteilles à une autre période, sous une autre lune ont échoué, car la prise de mousse n’a pu être maîtrisée… 1938 : Obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Localisation Géographique : Région Languedoc, au pied des Pyrénées, à 20km au sud de Carcassonne et à 80 km à l’est de Toulouse. Terroir : 7 800 hectares dont 1.800 en AOC, 41 communes. Sols argilocalcaires, climat où se mêlent les influences océaniques et méditerranéennes. Cépage: Mauzac : 100% cépage blanc traditionnel du vignoble Limouxin. Élaboration : La méthode ancestrale est entièrement naturelle. La fermentation n’est que partielle, on la stoppe par une filtration et par le froid afin de conserver une partie des sucres résiduels. La mise en bouteille se fait à la vieille lune de mars et la fermentation repart en raison du réchauffement printanier. Après le remuage on ne rajoute pas de liqueur d’expédition. La douceur naturelle de ce vin peu alcoolisé provient uniquement de la présence de sucres résiduels du raisin. Vendanges : Cueillette manuelle exclusivement Accords Mets / Vins, Conservation : Sa légèreté convient à merveille pour conclure un bon repas d’une note aromatique délicatement sucrée. La Blanquette se prête à de jolis mariages avec les desserts aux pommes, les crêpes, les soufflés, les tartes aux fruits exotiques et galettes des rois. Elle apporte aussi une note pétillante aux goûters impromptus. Placer la bouteille au réfrigérateur pendant quelques heures, la déboucher au dernier moment à une température de 6°C.

FOCUS : CREMANT DE LIMOUX

Le Crémant de Limoux a été créé par Décret du 21 août 1990.

Il est produit au sud de Carcassonne.

L'aire d'appellation s'étend sur 41 communes. Les versants sud des coteaux réservés à l'appellation présentent une combinaison de terres argilo-calcaires légères et caillouteuses.
Le climat est d'influence méditerranéenne, contrecarrée par les entrées océaniques. Cela garantit un ensoleillement optimum et une pluviométrie répartie de façon équilibrée dans l'année.

  • L'histoire

A l'époque de l'Empire romain, le limoux correspondait à un vin tranquille. En 1531, un moine de l'Abbaye de Saint-Hilaire produit le premier vin effervescent au monde. Depuis la région produit aussi des bruts.

  • La production

300 producteurs élaborateurs.
La production est comprise entre 20 et 25 000 hectolitres.

  • Les cépages

C'est son assemblage particulier qui donne au Crémant de Limoux toute sa personnalité, toutes ses nuances.
Il est composé de Chardonnay et de Chenin, deux cépages, qui considérés ensemble, ne peuvent dépasser 90% de l'encépagement. Le Chenin doit être présent avec un minimum de 20% et ne doit pas dépasser 40% de l'encépagement.

Cépages accessoires : Mauzac Blanc et Pinot Noir. Ces deux cépages, considérés ensemble ou séparément ne peuvent dépasser 20% de l'encépagement. Le Pinot Noir ne peut dépasser à lui seul 10% de l'encépagement.

  • L'élaboration

De la découverte fortuite de bulles dans le vin blanc par un moine bénédictin, les vignerons de Limoux ont fait avec les siècles un art consommé.
Pour obtenir aujourd'hui la délicate effervescence des vins de Limoux, on obéit à une méthode complexe, subtile et rigoureuse, la méthode dite traditionnelle.
L'élevage sur lies est de neuf mois.

  • La commercialisation

Production 3 millions de bouteilles dont 700 000 sont exportées.

  • La dégustation

On reconnaît le Crémant de Limoux à sa robe pâle rehaussée de reflets dorés, à ses bulles très fines, à son effervescence visiblement teintée d'élégance.
C'est avant tout un brut qui se distingue par un nez de fleurs blanches associé à de subtiles notes parfumées d'agrumes et de pain grillé.
A déguster de préférence dans les deux ans qui suivent son acquisition, à 6/7 ° de température, généralement à l'apéritif sur de petits toasts salés, mais aussi pour accompagner de manière originale poissons et viandes blanches.